“La protection de l’enfance concerne les politiques ou les mesures directement tournées vers les mineurs, tendant à prévenir ou suppléer une défaillance familiale, comme le prévoit l’article 375 du code civil . “

Elle “fait l’objet d’une organisation complexe qui fait intervenir de multiples acteurs . Elle peut être assurée soit sous une forme administrative (sur décision du président du conseil départemental, avec l’accord des familles), soit sous une forme judiciaire (sur décision du juge des enfants se prononçant en matière civile) . Dans les faits, le juge des enfants est à l’origine de 75  % des décisions de prise en charge . Cette politique est enfin mise en œuvre très majoritairement par le secteur associatif gestionnaire des établissements et services sociaux et médico-sociaux.”